Enquête sur la désinformation des assurés

Enquête sur la désinformation des assurés

Les assurés ignorent encore largement leurs droits vis-à-vis de leur assurance. Ce constat est établi par une étude réalisée par les Affranchis(e), startup auvergnate de gestion de sinistres (*). Il en ressort que 66 % des personnes interrogées ne font pas confiance à leur assureur pour choisir un réparateur. « Mais, faute de connaissance, les sinistrés ne s’y opposent pas », précise le communiqué. Et pour cause, ils sont à peine 17 % à déclarer connaître l’existence de la Loi Hamon de 2014 relative au libre choix du réparateur.

Lire la suite sur tokster


Partager cet article :

Muriel Blancheton
Écrit par Muriel Blancheton
Rédactrice en chef adjointe Zepros Auto

15 années de journalisme pour le Journal de l’Automobile en premier lieu, puis pour Groupe Gratuit Pros, sur des sujets économiques, relatifs aux stratégies des entreprises du secteur (constructeurs, équipementiers, réseaux de réparation…).