Peu d’actions groupées contre Volkswagen France, « pour l’instant »

Peu d’actions groupées contre Volkswagen France, « pour l’instant »

Le constructeur et son « affaire » de logiciel truqué est malmené aux Etats-Unis par des actions de groupes (Class Actions), pilotées de main de fer par des cabinets d’avocats aux dents acérées. En clair, ces derniers vont chercher le client américain pour accumuler les plaintes dans un collectif dédié. En France, aucune action groupée de cet ordre n’est apparue… pour l’instant, « parce qu’en France, seule une association de consommateurs peut initier ce type d’actions », temporise Laurent Mercié*. L’avocat spécialisé dans le droit de la consommation automobile…lire la suite. 


Partager cet article :

Muriel Blancheton
Écrit par Muriel Blancheton
Rédactrice en chef adjointe Zepros Auto

15 années de journalisme pour le Journal de l’Automobile en premier lieu, puis pour Groupe Gratuit Pros, sur des sujets économiques, relatifs aux stratégies des entreprises du secteur (constructeurs, équipementiers, réseaux de réparation…).